HISTORIQUE

  • 12 décembre 1980

Création de l’Association Nazairienne pour l’Accueil et l’Hébergement de Femmes en Difficulté (l’A.N.A.H.F.D).

  • 2 août 1982

Ouverture du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) “LA RESIDENCE” au 17, rue Villebois-Mareuil à Saint-Nazaire. (24 places)

  • 1986

Mise en place d’un Service d’Accueil d’Urgence (SAU) en période hivernale pour les sans-abris : écoute téléphonique et places en hôtel (bénévoles uniquement).

  • 1987

Le S.A.U, devient le Service Associatif pour L’Hébergement d’Urgence (SAL’HU), avec la participation de salariés.

  • 1990

Le CHRS quitte la rue Villebois-Mareuil pour des appartements répartis en ville et des bureaux au 39 bis rue Voltaire.

  • Décembre 1991

Mise en place d’un Conseil d’Etablissement qui deviendra en janvier 02 Conseil de la Vie Sociale

  • 1994

Du 13 janvier au 9 avril, accueil de bosniaques à la demande de la DDASS.

Participation au programme Etat-Ville pour l’urgence, en collaboration avec le SIERNA.

  • 8 Aout 1996

L’association devient L’APUIS = L’Accueil Pour l’Urgence et l’Insertion Social.

  • 1996

Création du S.U.I.S. : Service Urgence Insertion Sociale.

Ce service, à l’époque, déploie ses interventions d’accompagnement social dans trois directions :

Le Centre d’Hébergement d’Urgence, géré par le CCAS, situé au : 17, rue du Croisic à Saint-Nazaire. Ce Centre héberge des hommes en situation d’urgence du 30 septembre 1996 au 30 avril 1998.

Le foyer BLANCHY  au 2, rue Madame de Sévigné à Saint-Nazaire, géré par la Centre d’Entraide Ouvrière (CEO). Foyer hébergeant des hommes du 1 octobre 97 au 15 décembre 2000 dans le cadre de la réinsertion.

Les logements d’urgence sont gérés par les communes (PDHU : Plan Départemental d’Hébergement d’Urgence).

  • 1er septembre 2001

Extension de capacité du CHRS de 24 à 34 places pour accueillir des hommes et des couples.

  • 2004

L’APUIS, dans le cadre d’une convention avec l’Etat, devient opérateur du plan hivernal, du 1er novembre au 31 mars, à destination des femmes ou couples avec ou sans enfants.

  • 2005

Convention avec la DDASS et la CPAM dans le cadre du Programme Régional d’Accès à la Prévention et aux Soins (PRAPS) qui permet la mise en place de l’action « Démarches de soutien et prospectives ». Cette action a pour objectif principal de mieux prendre en compte la souffrance psychique des personnes accueillies (intervention d’une psychologue). Action interrompue par l’Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de Loire fin 2009.

Convention avec la DDASS qui permet à L’APUIS, dans le cadre de l’Aide aux associations Logeant à titre Temporaire des personnes défavorisées (ALT), d’être gestionnaire du logement d’urgence de la commune de St-Malo de Guersac.

  • 2006

1er janvier : Création d’un « service sous-location », dans le cadre d’une convention avec le Conseil Général. Le but est de faciliter l’accès au logement autonome des publics en difficulté accueillis par L’APUIS au CHRS ou en Urgence.

1er décembre : Convention avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP)

  • 7 février 2007

Extension de capacité d’accueil du CHRS qui passe de 34 à 40 places.

  • 2009

22 juin : Création du Service d’Accueil Maternel (SAM) qui accueille des femmes enceintes ou des enfants de moins de 3 ans accompagnés de leur(s) parent(s). Capacité d’accueil : 12 à 14 ménages (soit 28 à 30 places)

Conventions avec la DDAS pour la création d’un parc de 20 logements sur le bassin de Saint-Nazaire dans le cadre de l’Inter Médiation Locative (IML).

  • 2010

Participation au groupe projet animé par la DDCS (ex DDASS) en vue de la création d’un Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation (SIAO).

  • 2011

Convention de gestion du parc logements temporaires du CCAS de Saint-Nazaire à laquelle s’ajoute une convention de gestion des logements temporaires du centre de soins pour toxicomanes « La Rose des Vents ».

Convention de gestion du dispositif d’urgence hôtelier du CCAS de Saint-Nazaire

Création de 3 appartements d’urgence (appartements hôteliers).

Création de l’action “Accompagnement Vers et Dans le Logement” (AVDL) par convention avec l’Etat (DDCS).

  • 2012

Gestion de 3 places d’urgence supplémentaires pour femmes en difficultés.

  • 2013

Convention avec SILENE pour exercer 3 mesures AVDL dans le cadre de la prévention des expulsions.

Création du Service d’Accueil et de Soutien (SAS), point d’accueil, d’écoute, de soutien et d’orientation pour les femmes victimes de violences. Convention avec l’Etat, le CIDFF de Saint-Nazaire et Solidarités Femmes.

  • 2014

Convention avec la Mairie de Batz sur mer pour la gestion du logement d’urgence de la commune.

  • 2015

Convention avec l’office HLM Silène pour la gestion de l’équipement mobilier des 3 appartements d’urgence de l’office.

Adhésion au GCMS SIAO 44 et membre du comité de suivi de ce GCMS.

Création du service d’Accueil Temporaire et du Service d’Asile (AT-SA) – 70 places

  • 2016

Création de la « mission réfugiés » en partenariat avec la ville de St-Nazaire pour un an (30 places).